Taille du texte

Développement de la personne

Amélioration des conditions favorisant l’épanouissement de l’individu
 

La deuxième moitié des années 1990 fut globalement une période de croissance économique pour l’ensemble du Canada et du Québec. Pointe-aux-Trembles/Montréal-Est n’échappe pas à la règle. Ainsi le nombre de personnes en condition économique précaire a diminué entre 1996 et 2001 :

  • réduction de la population en dessous du seuil de faible revenu ;
  • baisse de la proportion de ménages locataires consacrant plus de 30% de leur revenu pour se loger ;
  • diminution de la part des transferts gouvernementaux et du taux de chômage.

Outre ces améliorations, le quartier présente un taux de chômage largement inférieur à celui de Montréal ou du Québec. Les emplois occupés par la population active de Pointe-aux-trembles/Montréal- Est sont principalement des postes administratifs, techniques et surtout ouvriers. Parallèlement, la faible proportion de cadres et de professionnels est représentative du faible niveau de scolarité de la population du quartier :

  • le tiers de la population âgée de 20 ans ou plus ne possède pas de diplôme d’études secondaires ;
  • la proportion de diplômés universitaires est largement inférieure à la moyenne montréalaise.

À ce niveau, il ne semble pas que la situation soit en voie de s’améliorer au cours des prochaines années. Ainsi, en 2001, un peu plus du tiers des 15-24 ans ne fréquente pas l’école. À l’instar de la situation économique et sociale, la santé est un élément important du bien-être de la personne. Comparativement à Montréal, le quartier Pointe-aux-trembles/Montréal-Est se caractérise par :

  • un taux d’hospitalisation lié aux maladies respiratoires élevé ;
  • une population qui vit moins longtemps et en moins bonne santé ;
  • un taux de fécondité plus élevé chez les jeunes mères ;
  • des avortements plus fréquents chez les jeunes femmes âgées de 14 à 17 ans.

Enjeux:



Accueil | Crédits | Contacts
Copyright ©2012 CDC de la Pointe. Tous droits réservés.